Se lancer dans le blogging : 9 étapes pour s'organiser et agir

Merci de partager cet article !

Header_21 Jours pour avoir un bon blog_Jour 3. Se lancer dans le blogging : 9 étapes pour s'organiser et agir_Paul Emmanuel NDJENG_Inbound Marketing_Cameroun_Afrique_Inbound361

Beaucoup de blogueurs débutants lisent tout ce qu’il est possible de trouver sur la toile au sujet de blogs à succès. Il y a tellement d’informations disponibles qu’on est rapidement submergé, et à la fin, on se sent frustré et on se demande si on sera un jour capable de réaliser le dixième de tout ce qu’on a lu à propos.

 

Pour que tu te sentes moins envahi, voici quelques éléments simplifiés et synthétiques de beaucoup d’autres, que tu peux considérer alors que tu te lances dans le blogging. Ça vaut pour tout le monde : Cameroun, Afrique, et tout autre pays du globe.


Ton défi pour le 3e jour du Challenge #21JPABB : si tu ne blogues pas encore, dis-nous dans quelle niche tu souhaiterais te lancer, et tu peux aussi te lancer ! ^_^ ! Et si tu blogues déjà, dis-nous, en commentaire quelle est ta niche et quel est le but que tu souhaites atteindre.

1. Les motifs d'abord : toujours !

Je n’en parlerai jamais assez. Avant de bloguer, il est essentiel de traiter ses motifs. C’est ce qui est l’essence même du blogueur que tu seras, et qui donnera de la crédibilité à ton blog, car les motifs transparaissent parfaitement au travers des écrits.

 

Tes motifs doivent aller plus loin que « gagner de l’argent » ou « devenir célèbre ». Ce sont des motifs pour certains, mais, même en ces motifs-là, que veux-tu exactement ? Pourquoi exactement veux-tu devenir célèbre ? Quelle qualité, capacité, trait de personnalité est sensé te rendre célèbre ? Chaque fois que tu te diras que tu souhaites utiliser une des stratégies de Linda Ikedji sur ton blog, prends un temps d’arrêt et demande-toi si ça rentre bien dans le moule de celui-ci.

2. Choisis ta niche / ton secteur d'activité / ton industrie

Quand on se lance, on a souvent l’impression qu’écrire sur tout et rien est la meilleure des choses à faire. L’expertise demande une spécification claire du domaine d’activité : une quête de spécialisation. On ne peut malheureusement pas être expert en généralités, ou expert de tous les domaines qui soient. Le problème avec le fait d'être généraliste, c’est que tu devras acquérir de nouveaux visiteurs à chaque article.

 

J’explique :

Si tu écris un article sur la musique traditionnelle et que tu attires des visiteurs intéressés par ce sujet, quand tu iras en produire un sur l’immigration clandestine…Il faudra que tu trouves d’autres lecteurs intéressés, eux, par ce sujet. Les amoureux de la musique traditionnelle qui viendraient sur ton blog parce qu’informés de la publication d’un nouvel article se demanderont ce qui s’est passé (ce qui n’a pas marché pour être exact) et ils partiront.

 

Les lecteurs ne doivent pas se sentir perdus en venant sur ton site, même par hasard. Le contenu doit être cohérent.

3. Établis un but clair

Que voudrais-tu que ton blog fasse pour toi ? Comment souhaites-tu attendre cet objectif ?

  •  Ton blog va-t-il servir à soutenir ton activité actuelle et attirer de nouveaux visiteurs ?
  •  As-tu des services à offrir (design, écriture, développement, marketing, formations etc.) ?
  •  Va-t-il servir à étudier le marché et être la plateforme qui servira au lancement de ton prochain livre ?
  •  Vas-tu attirer un gros trafic et vendre de l’espace publicitaire ?
  •  Vas-tu faire la revue de produits en tant qu’affilié, pour prendre des commissions sur les ventes ?
  •  …

Toutes ces stratégies sont bien valides, mais tu dois avoir un minimum de clarté sur ce que tu veux faire dès le départ. Évidemment, ton blog n’est pas obligé d’être une machine à sous. Tes motivations peuvent être toutes autres, et ce n’en est pas moins à respecter ! Il peut être pour toi le moyen de bâtir une solide réputation dans ton domaine d’activité.

4. Choisis ta plateforme (ton CMS)

CMS signifie Content Management System, ou Système de Gestion de Contenu. Ce sont les plateformes qui abritent sites internet et blogs.  Il y en a un nombre conséquent. Le plus utilisé est WordPress, qui a deux « formes » si je puis dire : WordPress.com et WordPress.org

  • WordPress.com est bon pour ceux qui n’ont absolument aucune notion technique s’agissant de l’installation d’un CMS et de son hébergement. Tout se fait en ligne, et le CMS est accessible à partir de n’importe où, tant qu’il y a une connexion internet.
  • WordPress.org est parfait pour ceux qui ont de bonnes notions techniques, ou alors pour ceux qui n’en n’ont pas du tout, mais qui ont les moyens d’embaucher quelqu’un qui les a.

Celui que je préfère c’est Jimdo. La prise en main est particulièrement facile, et la technologie utilisée est celle qu’on appelle « What you see is what you get », c’est-à-dire, « Ce que tu vois est ce que tu obtiens ».  Contrairement à WordPress ou Joomla, où les travaux se font en arrière-plan, puis l’utilisateur clique sur « aperçu » pour voir ce qui se passe « de l’autre côté », avec Jimdo, tout se fait « devant tes yeux ». Les dispositions et / ou modifications que tu fais sont visibles de n’importe quel utilisateur telles que tu les vois, à mesure que tu modifies.

5. Décide d'un nom de domaine et achète-le, l'hébergement aussi

Ton nom de domaine, encore appelé URL ou adresse de ton site web, c’est ce que les utilisateurs tapent dans la barre de recherche pour arriver sur ton site. Celui d’Inbound361 c’est http://www.inbound361.com

 

Les noms de domaine ne sont pas chers, et coûtent, en moyenne, 12 à 20 dollars US pour la plupart. Maintenant, en fonction des CMS que tu utiliseras, les coûts et les formules pourront changer. Avec certains comme Jimdo, tu payes pour le nom de domaine et l'hébergement en une formule, alors qu’avec WordPress.org par exemple, tu pourrais requérir deux services différents pour le nom de domaine et l’hébergement. Il y va simplement de ton budget et de tes attentes.

 

Étant donné que tu vas très probablement commencer avec une formule gratuite, tu peux choisir un nom de domaine sans trop réfléchir, tant qu’il a un trait direct avec l’activité que tu y mèneras. Ne sois pas trop rigide à ce propos au départ, car avec le temps, et les feedbacks de tes lecteurs et de ton contexte, tu trouveras l’orientation définitive à donner à ton blog et tu pourras, à ce moment-là, choisir un nom de domaine définitif au moment où de passer à une formule payante.

 

Je ferai un article plus détaillé là-dessus plus tard.

6. Commence par monter un blog basique

Une fois que tu auras ton CMS bien en main, choisis un thème, un design qui correspond autant que possible à e que tu souhaites transmettre comme message via ton blog.

 

Ne cherche pas à faire en sorte que celui-ci soit le plus équipé en termes de fonctionnalités, dès le départ. Commence par quelque chose de tout à fait simple, car tu pourras faire des ajouts et améliorations à mesure que tu évolueras. Garde simplement à l’esprit que l’ajout d’une fonctionnalité quelconque doit d’abord servir l’intérêt du lecteur, et non une envie (fantaisiste) de tester tel ou tel autre « nouveau truc ».

 

Crée un menu simplifié avec quelques catégories que tu auras préalablement définies en travaillant sur ta niche. Rassure-toi que les possibilités de s’enregistrer pour recevoir les dernières nouvelles de ton blog par e-mail sont bien activées.

7. Commence à rédiger du contenu

Ne cherche pas à rendre ce contenus parfait et exceptionnel. Vas-y d’abord comme ça te vient, puis édite-les, encore et encore (Minimum recommandé, 2à 4 révisions) : orthographe, grammaire, langue, style, tu dois bien contrôler tout ça. Ne publies pas d’articles pleins de fautes. Ça jette grandement le discrédit sur ton travail (même si le fond est d’une qualité indéniable) et ça donne des démangeaisons à certains (comme moi ^_^)

 

N’oublie pas que chaque contenu que tu produis doit résoudre un problème que ton lectorat aurait.

8. Fais-toi connaître

Dans notre environnement, il faut bien plus que les réseaux sociaux pour ça. Ils n’en sont pas moins utiles pourtant. Utilise tous ceux que tu connais pour annoncer au monde que tu existes, commente au bas d’articles d’autres blogs en utilisant le titre de ton blog comme nom, cherche à écrire sur d’autres blogs que tu admires et que tu lis régulièrement.

 

Une fois tout ça fait, sors de chez toi. Parcours les évènements qui ont trait à ton activité, et fais-toi remarquer… positivement évidemment ! Pose une question bien ficelée, fais des commentaires instructifs, et surtout n’oublies pas les cartes de visite si tu as des services professionnels à proposer. A la suite d’un de tes propos, des gens pourraient être intéressés par la possibilité de te recontacter. Si tu en as la capacité, sois orateur ou formateur lors d’ateliers, de séminaires, etc. même si tu le fais gratuitement. Ça en vaut la peine au début (en même temps, ton CMS tu l’utilises gratuitement pour le moment… non ? Alors, donnes-en aussi un peu (beaucoup) gratuitement) ^_^.

9.Sois patient et maintiens la cadence

A partir du moment où tu lances un blog, tu fais la promesse à tes lecteurs, et à toi-même en fait, de continuer à produire du contenu. Les éventuels échecs que tu pourrais donc rencontrer sur le chemin ne doivent aucunement être une raison d’arrêter. En même temps, tu pourrais aussi avoir, soit, à réorienter ton blog pour qu’il marche mieux, soit en ouvrir un autre qui marchera peut-être un peu mieux que le premier. Dans tous les cas, donne le maximum que tu peux chaque fois que tu en ouvriras un. Tu finiras par ouvrir le bon.

 

Je ne me souviens pas du nombre de blogs que j’ai ouverts avant d’ouvrir celui d’Inbound361 ; mais ce dont je me souviens c’est que j’ai vécu des échecs cuisants, même si chaque blog partait d’une bonne volonté ^_^ Je me souviens tout de même que je manquais de patience à l’époque. Ça a été la cause du découragement que j’ai pu ressentir à plusieurs reprises.

 

Essaie d’examiner ton blog régulièrement, et demande-toi ce qui pourrait nécessiter une retouche. Demande par exemple à des gens qui n’y connaissent absolument rien de s’inscrire à la newsletter de ton blog. S’ils n’y arrivent pas, demande-leur ce qui pourrait les aider à se retrouver plus facilement.

 

Sache que tu ne peux récolter aucun fruit de ton blog si celui-ci ne suscite pas un certain intérêt. Continue donc à travailler pour t’améliorer, tout en le faisant de gaieté de cœur. ^_^

Conclusion

 Bloguer n’est pas facile tous les jours. Il ne faut donc pas arrêter de faire des efforts parce que tu n’as pas encore les résultats que tu désires après quelques mois. Avoir les bonnes bases te permettra de développer les bonnes habitudes qui te maintiendront, même en temps difficile. Commence avec les éléments basiques et bâtis-toi peu à peu. Les résultats rapides ont tendance à s’envoler aussi vite qu’ils arrivent. ^_^ Courage !

 

Merci de partager cet article, et à demain !


Écrire commentaire

Commentaires : 0