Rédaction Web 101(comment rédiger pour internet ?) : les fondamentaux - 1. Se situer (en 4 étapes)

Merci de partager cet article !

Rédaction Web 101 : Comment écrire pour internet_Par Paul Emmanuel NDJENG

 

 

Je m'en vais partager avec toi des éléments indispensables pour quiconque veut se lancer dans la rédaction dite "web" ou plus simplement pour quiconque veut produire des écrits (du contenu) à destination d'internet.

 

Si ce sont des fondamentaux que tu es sur le point de connaître, tu dois cependant garder à l'esprit que ce n'est pas la connaissance de ces éléments qui transformera ton écriture, mais c'est leur application constante sur la durée.


Enfin ! Cette série tant attendue sur la rédaction web débute. J'entends bien (en toute humilité) t'apporter quelque chose de plus, et de bien surtout, quelque chose qui t'aidera à faire plus et mieux que ce que tu fais déjà. Le but est de t'aider à bien te situer (pour toi qui est déjà dans le domaine) et de susciter (éventuellement) un encouragement supplémentaire pour toi qui aimerais bien t'y lancer, en te donnant des bases solides.

 

Ce qu'il faut savoir de prime abord c'est que rédiger  pour  internet  ce  n'est  pas comme rendre une copie de dissertation scolaire, ou déposer un article pour la presse locale. Il y a des prérequis que tu devras intégrer avant de te lancer dans la rédaction web, que ce soit pour ton propre blog, un blog d'entreprise, ou simplement en tant que freelance.

 

Avant d'avoir ma certification en Inbound Marketing (la crème des nouvelles pratiques du Marketing, appliquées principalement à internet) et encore avant de travailler avec Thierry Bertrand pour le blog de BlogPasCher, j'ai plongé ma plume dans des encres multiples. A une certaine époque où les "mots clés" faisaient la loi, l'idée était simple : il fallait produire un grand nombre de textes pour des personnes inconnues, ayant des audiences inconnues, via, notamment, des centrales de textes.

 

Si j'y ai gagné en exigence (plus vis-à-vis du timing qu'à la qualité du travail), je dois dire que c'étaient des expériences plus avilissantes qu'autre chose. Il fallait "pondre" des textes d'un nombre de mots standards, avec les mots clés répétés (obligatoirement) un certain nombre de fois. Si cette pratique fait gagner un peu d'argent à certains de mes frères camerounais, il faut tout de même savoir ceci : cette pratique n'est définitivement pas de la rédaction web.

 

Ce qui rendra ton écriture intéressante ce n'est pas tant le "respect" de certains canons à toi imposés pour des raisons "commerciales", mais c'est la capacité à laisser à ton écriture une empreinte qui t'est propre, et qui saura à la fois être instructive (et amusante), en piquant au vif l'intérêt de ceux qui te lisent.

 

Il faut pour cela tenir compte d'un certain nombre d'éléments, avant même de te lancer dans l'écriture. Donc, avant de rédiger...

 

1. CONNAIS TA CIBLE, CONNAIS TON AUDIENCE

Ce qui se passe malheureusement pour beaucoup de rédacteurs webs (et pour de nombreux blogueurs), et notamment dans l'environnement camerounais, c'est que peu de personnes savent comment définir leur audience cible clairement avant de se lancer dans la production de contenu (permets que je n'emploie pas les termes "production d'écrits" ça me rappelle trop l'école primaire).

 

Même si tu dis que tu écris par plaisir ou par passion, à partir du moment où tu publies tes écrits, des gens les trouveront et les liront. Si tu le fais juste par passion et non pour qu'on te lise et que ceux qui le font soient édifiés, informés, etc., alors, pourquoi publies-tu ? De plus, si tu ne connais pas ta cible, et au cas (extrême) où tu n'en aurais pas : comment mesureras-tu les résultats de ton activité ?

 

Si on considère que ton contenu est un produit, la connaissance de la cible te permettra de l'adapter en lui donnant le fond et la forme convenable. L'écriture pour les B2B (Business to Business) diffère de celle des B2C (Business to Consumer) tout comme celle des C2B ou même des C2C (ne me demande pas si les deux dernières expressions existent, tant que tu comprends mon propos ^_^ ).

 

On reviendra plus en profondeur sur "connaître son audience" dans un prochain article. On ira plus loin sur le "Comment" et le "Pourquoi". Ce que tu dois garder à l'esprit c'est ceci : en fonction de la personne à qui tu t'adresses, ton langage doit s'adapter pour que la réceptivité de ton message soit accrue.

 

Donc, si tu es un rédacteur web freelance et que tu reçois régulièrement des commandes de textes, je te recommanderai autant que possible de t'informer sur le lectorat qui sera l'heureux bénéficiaire de ta production. Tu pourras produire du contenu qui suscitera plus de réactions, et ton commanditaire sera bien heureux de revenir vers toi pour des travaux supplémentaires. Tu penses augmenter tes tarifs ? ^_^

 

Pour les blogueurs, je me permets de dire que ça va de soi ! Les blogs sont répartis par "niche", et chaque niche a une audience "type". Il faut la connaître pour pouvoir l'atteindre. Petit bémol tout de même. Tu dois savoir que tu ne pourras pas forcément "toucher" ta cible dès le départ. C'est un travail d'apprentissage continu et de patience.

 

2. POURQUOI VEUX-TU TE LANCER DANS LA REDACTION WEB ?

C'est LA question qu'il faut se poser. Le "Pourquoi" influence le "Pour qui" et donc forcément le "Comment".

 

T'es-tu déjà posé cette question ? Si tu ne sais pas profondément pourquoi tu rédiges, je te promets que tu tiendras dans le domaine jusqu'à ce que tu trouves quelque chose qui semble te donner un but "plus intéressant" ou alors tu finiras par t'ennuyer et tu laisseras simplement tomber.

 

Il sera difficile pour toi de te motiver à continuer à écrire, et encore, dans des périodes où les résultats ne seront pas satisfaisants. C'est la réponse à cette question qui va te donner suffisamment d'énergie pour rester éveillé tard le soir, même après une dure journée de boulot.

 

De plus, la rédaction web fait partie des métiers méconnus de l'environnement IT au Cameroun. Conséquence : une incompréhension forte de ton entourage. Il te faut donc des raisons suffisamment fortes pour continuer malgré le dos tourné de ceux sur qui tu aimerais pourvoir compter. Sans raisons solides, pas de persévérance; sans persévérance, pas de résultats; sans résultats, aucune reconnaissance…je m'arrête là ^_^

 

3. SUR QUOI VAS-TU ÉCRIRE ?

Il est important de te donner des lignes directrices dans tes écrits. Je m'explique : ce n'est pas parce que tu es un rédacteur web que tu vas écrire sur tout et rien en fonction de la commande (je me suis un peu retrouvé là dedans à mes débuts, et je me suis bien perdu en fait ^_^). Tu devras rapidement trouver des thèmes qui te correspondront plus que d'autres et t'atteler à développer une bonne connaissance sur chacun d'eux, pour que ton écriture soit bonne, naturelle et instructive.

 

Il y aura forcément des sujets sur lesquels tu pourras apprendre plus facilement que d'autres, ne t'inquiète pas. Il est cependant important de se donner des limites à ne pas franchir, pour que ça ne devienne pas avilissant au point te faire perdre le peu de passion que tu peux te découvrir et que tu pourrais développer à mesure que tu t'exprimeras dans ce domaine.

 

Une ligne directrice est ce qui te permettra de développer une véritable personnalité dans ton style rédactionnel, personnalité qui te démarquera chaque fois que tu seras en compétition avec d'autres personnes sur les mêmes marchés.

 

Pour les blogueurs, la réponse aux questionnements précédents déterminera très fortement la réponse à cette question.

La définition de ta niche ou secteur d'activité te permettra d'établir une liste de thèmes autour desquels naviguera ton contenu. Il peut s'agir de faits de société (comme beaucoup le font au Cameroun), d'évènements, de mode, de causes, etc. Elle te permettra alors d'attirer sur ton blog une audience "de qualité" (ou audience spécialisée) qui reviendra plus facilement sur ton blog, car tu y analyseras des sujets qui les intéressent précisément.

 

Si par contre tu décides d'écrire sur tout et rien, tu attireras peut être une audience et bénéficiera de la récurrence de certaines personnes qui aimeront ton style ou ta personnalité, mais il sera difficile pour toi d'avoir des lecteurs fidèles qui sauront pertinemment que c'est vers toi qu'ils devront se tourner lorsqu'on parlera de certains thèmes appartenant à un environnement précis.

 

4. RÉDACTION WEB GÉNÉRALE "CONTRE" RÉDACTION WEB SPÉCIALISÉE

Avoir une palette importante de sujets sur lesquels tu peux rédiger est un bon atout. Cela te donne la possibilité de gagner des contrats variés, et ce métier en lui-même pousse à étendre ses connaissances sur plusieurs domaines, ce qui ne peut t'être qu'à ton avantage.

 

Cependant, développer une ou des "spécialités" serait pour toi un atout considérable. Tu serais alors "LA" personne à contacter pour des articles portant sur des thèmes uniques et précis (Inbound Marketing pour mon cas) dans ta niche, avec en plus des aptitudes "générales" sur d'autres themes correspondant à cette dernière. C'est en partie de cette façon que tu te feras un nom et que tu deviendras un "professionnel" dans le domaine.

 

J'illustre : Nous avons deux boutiques A et B situées dans la même zone géographique. La boutique A te propose des vêtements de première qualité, tous types et tous âges. La B te propose uniquement des pantalons. Lorsque tu auras spécifiquement besoin de pantalons, vers laquelle auras-tu le réflexe de te rendre en premier ? A la limite, tu penseras même que c'est la boutique B qui fournit les pantalons aux boutiques de vêtements "généralistes" du coin.

 

Tu comprends en me lisant que ça s'applique naturellement à l'univers du blogging. Si tu fais le tour des thèmes de ta niche alors qu'il existe un autre blog, dans la même niche, qui se concentre sur quelques thèmes précis, il pourra plus facilement avoir des visiteurs "qualifiés" qui reviendront sur son blog, visiteurs/prospects qu'il pourra éventuellement tourner en leads [lidz] (contacts commerciaux), de leads à clients, et de clients à promoteurs (la méthodologie de l'Inbound Marketing résumée en 4 points ^_^).

 

CONCLUSION

Ce n'est pas fini ! ^_^ C'est bien ce que je peux dire en guise de conclusion : je suis bien loin d'en avoir fini avec toi concernant les fondamentaux de la rédaction web. Tu as certainement réalisé en me lisant qu'avant de se lancer dans la rédaction web, il faut faire "des choix préparatoires", choix totalement indispensables si tu veux rencontrer le succès dans ce domaine.

 

Que tu sois blogueur ou même rédacteur web freelance, si ces choix ne sont pas clairement définis au départ, il sera plus difficile pour toi de braver les difficultés inhérentes à l'activité qui consiste à produire du contenu pour internet de façon "efficace" (et constante). Néanmoins, si tu as déjà commencé, vois en ceci un bon moyen de te réajuster pour pouvoir aller plus loin.

 

Tu devras donc t'atteler à avoir et à connaître ta cible, déterminer si l'écriture "généraliste" te sied plus que l'écriture "spécialisée" sans oublier de te poser deux questions fondamentales : "pourquoi vais-je écrire ?" et "sur quoi vais-je écrire ?"... et surtout y répondre !

 

Voilà déjà une bonne base pour nos fondamentaux de la rédaction web.

 

Maintenant dis-moi :

  • Te poses-tu souvent ces questions ?
  • Comment fais-tu pour redémarrer lorsque tu te sens bloqué ou frustré parce que tu n'arrives pas à obtenir les résultats escomptés ?
  • Y a-t-il des aspects que tu aimerais qu'on explore dans les prochains articles ?

J'ai hâte de lire tes réponses dans les commentaires. Elles m'inspireront peut-être d'autres articles qui sait ?

 

Allez, à tout à l'heure.

 

Paul Emmanuel NDJENG (PEN), le stylo numérique.

 

Merci de faire profiter de cet article à tes amis en le partageant dans ton réseau de contacts !


Écrire commentaire

Commentaires : 8
  • #1

    Fabrice Adrien (vendredi, 15 avril 2016 16:06)

    déjà superbe article merci de revenir à la base et de nous fournir tous ces conseils
    Ensuite, oui je me pose souvent ces questions. Qui ne se les pose pas j'a envie de demancer? par contre les reponses ne sont pas toujurs au rendez-vous...
    Enfin...en général quand je suis bloqué j'enregistre ce que j'ai commencé puis soit je pose des questions à mon entourage ssoit j'oublie et je passe à autre chose en attendant un retour d'inspiration :)
    j'ai hâte de lire les prochains :)

  • #2

    Paul Emmanuel (vendredi, 15 avril 2016 16:09)

    Merci pour ton commentaire Fabrice. Je te souhaite de pouvoir pratiquer autant que possible, et si tu es coincé, je serai ravi de te donner un coup de pouce !

  • #3

    Xtincell (vendredi, 15 avril 2016 17:07)

    J'aime beaucoup l'article en fait. Je le trouve bizarrement trop bien ecrit : precis, propre, et allant a l'essentiel avec la bonne touche d'humour a propos de problematiques réelles. En tant que blogueur "specialiste", je me sent particulierement concerné. Je suivrai avec attention tes autres articles. mais pour repondre à tes questions susmentionnées :

    Te poses-tu souvent ces questions ?
    Au début, quand j'ai décidé de serieusement bosser sur mon blog/Site. et j'ai tenu bon (du moins je fais au mieux)

    Comment fais-tu pour redémarrer lorsque tu te sens bloqué ou frustré parce que tu n'arrives pas à obtenir les résultats escomptés ?
    la technique facile : j'arrête tout. je recommence à lire ce que les autres font. je me rappelle pourquoi j'ai commencé. puis je me remotive et je redemarre. ca peut prendre une a deux semaine parfois.

    Bref, en esperant que ca t'aide.
    Cordialement,
    le geek de brousse

  • #4

    Paul Emmanuel (vendredi, 15 avril 2016 17:33)

    Merci pour ton commentaire Xtincell ^_^
    Je serai presque vexé par le fait que tu trouves l'article "bizarrement trop bien écrit" (rires) j'accepte le compliment de tout coeur.
    Connaissant l'exigence de mes commentateurs, j'ai intérêt à garder la barre bien haute alors! ^_^
    A tout-à-l'heure.

    @PEN, stylo numérique

  • #5

    adrienDev (vendredi, 15 avril 2016 17:56)

    Très intéressant le sujet et la façon avec laquelle tu l'aborde. on y sent la touche du coach en développement personnel qui vient donné du gout au sujet comme le fait du sel dans une sauce a l'africaine :)

  • #6

    Paul Emmanuel (vendredi, 15 avril 2016 22:46)

    Merci beaucoup pour ton commentaire adrienDev.
    Je te donne rendez-vous bientôt pour la suite ! ^_^

    @PEN, stylo numérique

  • #7

    Bri (samedi, 06 août 2016 12:34)

    Très bon article. j'ajouterai qu'à l'attention de ceux qui écrivent pour les entreprises, il est important de s'imprégner de toute la stratégie de communication (digitale) arrêtée. Donc ne pas seulement connaître la cible, mais aussi les objectifs de com du client sur les supports sur lesquels le rédacteur web doit écrire. Le positionnement voulu et la promesse claire que le client a arrêté.

  • #8

    Paul Emmanuel NDJENG (dimanche, 07 août 2016 20:05)

    Merci de ton apport Bri.
    En effet, avant de se lancer dans l'écriture pour une entreprise, on doit véritablement s'aligner avec l'esprit de cette dernière afin d'opérer des efforts qui s'intègreront véritablement dans l'orientation de celle ci.
    Au plaisir de te lire bientôt.