Article invité : Être Community Manager quand on n'est pas Community Manager

Merci de partager cet article !

Image à la une Community Management 2_@PEN, le stylo numérique_Paul Emmanuel NDJENG_Inbound361

 

Chronique d'Alain Didier (AD) WONDJE 

 

Être Community Manager (CM), c'est gérer la présence de l'entreprise sur les médias sociaux. Comme si vous étiez placés devant la porte d'un restaurant bondé, les clients se plaignant tout le temps en criant très fort. Et dans les mauvais jours, ceux qui passent par là, qui ne sont même pas vos clients, vous insultent, comme çà, pour le fun. 

 

 

Cela requiert des compétences d’une certaine complexité, à cause de laquelle l’idée parait brumeuse voire totalement abstraite pour beaucoup.

 

Pour ceux qui sont vraiment désireux d’enrichir leurs connaissances, certaines tentatives de description du concept de CM sont faites grâce à des initiatives comme HistoiresdeCM au Cameroun par exemple, qui est juste l’une des plus belles sources d’informations sur l’environnement web du pays de Roger Milla.

 

Le Community Management ne s'arrête pas aux entreprises et aux marques, et comme le faisait (presque) remarquer Fréderic Cavenet sur son blog Conseilsmarketing, tout individu plus ou moins "influent" se doit de soigner un peu son image sociale par des interactions à valeur ajoutée avec son public, il parait que ça s’appelle "personal branding numérique".


Être CM, c'est compliqué

  • Tu es une star ?
  • Tu as plus de mille fans sur Facebook à cause de ton business de mèches ?
  • Tu fais de jolies photos et tu as décrété que tu étais un "people" *lisez pipól s'il vous plaît* ?

Ça y est, tu dois manager ta communauté. Ce qui veut dire que tu dois rouvrir ton compte, et penser à changer ta photo de profil pour celle avec un grand sourire, voiiilà c'est parfait.

Maintenant, fais une ou deux publications par jour et par plate-forme en suivant ces quelques règles de base très strictes. 

 

1. Écris dans une langue, qui existe de préférence

Wi. Pck en fèt le komon wélt ou l'axademi francèz non pa zenkor homologé le langaj SMS.

(Oui. Parce qu'en fait, le Commonwealth ou l'académie française n'ont pas encore homologué le language SMS)

 

2. Sois drôle

Drôle cynique, drôle sarcastique, ou même carrément comique. Sois drôle. Le peuple aime rire. Cependant il faut noter quelques petits bémols ici :

 

  • Si tu n'as pas d'humour et que tu es un homme tu peux toujours avoir un beau visage, ou un beau torse. Et pas besoin d’avoir de certification Photoshop, il y a l’éditeur Instagram. Ou SnapSeed si tu es sur Android, ça fait vraiment des miracles. Par contre essaye Piktochart si tu veux publier des infographies qui te donneront l’air intelligent. Et si tu veux avoir l'air futé ET montrer ton torse en même temps, Pablo de Buffer, est un logiciel en ligne qui permet de réaliser de superbes montages d’images avec citations.
  • Si tu es une femme, il parait que tu auras plus la côte sur Instagram. Être mignonne suffit la plupart du temps en matière de popularité, sinon le cynisme et les sarcasmes aussi. Ça fait classe. Sinon tu peux aussi être féministe, mais alors sois vraiment jolie, parce que sinon on dira que tu es féministe parce que t'es moche.

NB : Attention. Si tu es trop jolie les féministes pas jolies diront que tu es une esclave du patriarcat, donc c'est compliqué, à moins d’exploiter les photos de chat. N'hésite pas. Vas-y à fond. Le peuple aime les chats.

 

3. Utilise les bons outils

Dans le package du CM pour les nuls, il y a forcément *c'est le minimum* tes comptes Facebook et Twitter, et puis linked pour les professionnels. En effet, bien que le service soit quasi obsolète aux Amériques, il devient de plus en plus populaire sous les tropiques.

 

Si tu es du genre rancunier et que tu veux savoir qui sont ceux qui t'ont lâchement trahi après t'avoir suivi sur Twitter, il y a unfollower, et Crowdfire pour savoir ton niveau d'influence. A contrario N'essaye pas Klout, ton score ridicule pourrait te décourager plus qu'autre chose. True story.

 

4. Essaie d'avoir des amis. Genre, de vrais amis

Trouver les bons amis, les bonnes personnes à suivre, c’est un vrai talent. Certains sont des experts, d’autres moins. A priori, sélectionner son entourage devrait fonctionner comme dans la vraie vie, donc la plupart du temps la morale de base peut aider. Le respect, l'amour, la tolérance sont déjà des denrées rares dans le monde à trois dimensions, alors imagine quand on passe en binaire, leur valeur devient inestimable. C’est vrai que la politesse est compliquée quand on doit rester sous la barre des 140 caractères, mais faut forcer. Ca va aller.

 

Sinon, si tu ne t'en sors toujours pas dans ta volonté de booster la gestion de ta communauté, reviens sur la bonne vieille blague à toto. Ça peut toujours servir quand tu passes trois semaines sans aucune notification Facebook, aucune mention Twitter, aucun message sur Whatsapp. Ceci dit, trois semaines quand même… Faut se poser des questions.

 

C’était la chronique d’Ad, et tiens, Il y a deux fous qui montent sur un arbre, et restent accrochés. Soudain, l’un d’entre eux se laisse tomber. Le premier demande : « Tu es fatigué ? » et l’autre répond : « Non, je suis mûr ». 

 


Alain Didier WONDJE

Alain Didier WONDJE, blogueur invité sur le blog du stylo numérique, @PEN, Paul Emmanuel NDJENG B.

Marketiste de métier, blogueur par passion, story-teller anonyme attiré par le digital, la [pop] culture, les faits "a_sociaux" et surtout la Vie, avec un grand V. Geek en devenir, Otaku est décadence, Asocial Digital et déterminé.

 

J’ai écouté Kyo et The Fray avant de découvrir Mbappe et Dibango, je me suis rattrapé en apprenant à parler Dùala et depuis je suis perdu entre les identités mélomanes, technophiles, mangavores. Tout ce que je sais, c’est que je suis un Jedi, ma plume est mon sabre laser, et toi qui lis ceci, tu es mon but. J’ai manifestement réussi mon coup. Wabidiboo.

 

Le blog d'Alain Didier : wabidiboo

 

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Befoune (jeudi, 09 juin 2016 15:27)

    Cette histoire de CM! J'ai beaucoup de mal à gérer des comptes "non personnels". Je m'en sors à peine. Je mettrai ces conseils en pratique.

  • #2

    Paul Emmanuel (jeudi, 09 juin 2016 16:48)

    Hello @Befoune, je suis heureux de te compter parmi mes lecteurs fidèles.
    Au plaisir de te relire bientôt ! ^_^