Formations aux métiers du web au Cameroun : Pourquoi ne pas se lancer tout de suite...(avec vidéo associée)

Merci de partager cet article !

Illustration "Formation" inbound361.com, @PENdjeng, Paul Emmanuel NDJENG, le stylo numérique

L'environnement web actuel au Cameroun comme dans plusieurs pays d'Afrique et d'ailleurs, est en phase de grande découverte et d'exploration. Des personnes un peu avisées se rendront compte des opportunités qui s'y dessinent, et de toutes les possibilités qui s'offrent à eux, tant l'environnement est à la fois vaste…et vide, ou du moins peu rempli, et encore, le peu de contenu qu'on peut retrouver et qui soit fait par des camerounais… on peut vraiment en questionner la qualité.

 

 Cependant, le problème de contenu est le même, concernant l'Afrique. Ça doit être lié au taux de pénétration d'internet, qui n'est pas très élevé, mais la certitude que j'ai à ce propos c'est que celui-ci va aller croissant, et c'est bien ça notre avantage : on a une marge de progression énorme.


Néanmoins, il y en a qui s'attellent à produire et à faire produire un contenu dont la qualité va croissant. Je parle de blogueurs (j'apprécie assez le travail d'Alain Didier Wondje, Alexandre Djenguè, Fotso Fonkam, ou encore Anne Marie C. Befoune); de développeurs d'application et sites internet comme (Patrick Ehode, Aymard Bamal, Ludovic Momo Frederic Papy ou Patrick Massango) etc.

 

Étant donné que je suis pro-consommation locale (de qualité cependant), il est donc important que je décrive un phénomène qui semble prendre une certaine ampleur sur la toile et dans notre environnement "tech" : les formations aux métiers du web. Je précise bien "métiers du web" et non "métiers du numérique".

 

J'avais remarqué, il y a des semaines, que des formations en marketing digital commençaient à occuper mon fil d'actualité sur Facebook, et j'ai mené ma petite enquête, principalement pour me faire un avis là-dessus. À mesure de mon investigation, il m'est venu à l'esprit de rédiger un article là-dessus, à terme. Cependant, une formation particulière a attiré mon attention, et sert de déclic pour la rédaction de cet article : une formation en blogging.

 

"Non mais faut pas abuser !"

 

 

Voilà à peu près (et avec beaucoup de dilution en fait) ce que j'ai pensé au moment où je suis tombé sur une offre de formation en blogging au Cameroun, offre qui, d'après moi, n'a pour ainsi dire, pas le contenu approprié lorsqu'on parle de formation en blogging, et encore, pour un coût de 25 000 F CFA, même s'il s'agit d'une "initiation" comme mentionné…25 000F CFA n'est peut-être pas cher payé pour certains (mais pour d'autres, il faut quand même un peu se faire violence pour produire une telle somme...c'est comme ça la vie n'est-ce pas?), mais je me demande si ça vaut la peine de dépenser un seul franc CFA pour une formation présentée ainsi

Capture d'écran formation d'initiation au blogging offerte par "les marches d'élodie"

Non mais ! (oui, sur le coup, je me lâche un peu) ….

 

Essentiellement pédagogique ? Sincèrement !

 

Pour ne pas biaiser mon article, j'ai pris la peine de demander leur avis à quelques blogueurs, et une question est revenue : "qu'est-ce qu'elle va leur enseigner ?" (et je t'épargne bien le contenu des réactions à chaud…)

 

Morceau choisi : "Jusqu'à 25 000F CFA ? Pourquoi ? Quand on pense même au niveau de vie du camerounais moyen, enlever une telle somme ce n'est pas facile…et pour apprendre quoi ? "

 

Lorsque tu vois une offre de formation et que tu te sens intéressé, il y a un minimum d'éléments à considérer, et ce, avec le plus grand sérieux, avant de dépenser un sou pour t'y inscrire (ou de t'y engager tout simplement, même si cette dernière est gratuite.)

 

  1. Qu'est-ce que tu as comme information sur le contenu qui sera offert ?
  2. Qu'est-ce que tu as comme information sur la personne qui offre la formation ?
  3. Est-ce que la promesse faite par la personne correspond son activité ?

En d'autres termes, si la personne offre, par exemple, une formation en marketing digital, possède-t-elle un site web et pose-t-elle des actions correspondant aux meilleures pratiques du domaine, comme par exemple, répondre aux préoccupations posées par des internautes sur sa page Facebook dans un laps de temps relativement court ?

 

Il y'a bien une référence derrière ce propos. Un cabinet offrant une formation en marketing digital, mais laissant des jours et des jours s'écouler sans répondre à des questions simples comme "quelles sont les modalités de la formation"… (il n'y a pas d'émoticône pour décrire ce qui me passe par la tête quand j'y pense)

 

Pour éviter de produire un article déséquilibré (je me répète), je vais donc te donner quelques pistes pour orienter tes choix s'agissant des formations aux métiers du numérique, telles que proposées par nos chers camerounais, qui ne ménagent pas souvent d'efforts pour tisser des "partenariats" (ben voyons !) avec des organisations étrangères pour se donner un peu de crédibilité.

 

Je t'informe cependant que ces métiers, bien que pratiqués de façon plus compréhensible occident, ne commencent à revêtir un aspect un peu plus formel que depuis une dizaine d'années, et les formations dans ces domaines commencent à peine à être intégrées dans des cursus académiques (notamment la formation en Community Management). Fabrice en a justement parlé dans son article invité à ce propos.

 

 

Donc ! Une structure occidentale, quelle qu'elle soit, est bien loin d'être garante de qualité, pour ce qui est des formations de ce domaine.

 

I. Les formations en Marketing Digital

1. Le contenu et le formateur

Même si le contenu qui est proposé semble bien fouillé, il faut questionner le background du formateur. Le web est quelque chose de particulièrement pratique.

  • Quelle expérience a-t-il dans l'utilisation de ce qu'il enseigne ?
  • Y a-t-il suffisamment d'éléments pratiques dans son contenu afin de permettre une prise en main immédiate pour la personne formée ? 
  • Y a-t-il suffisamment de transparence quant au contenu de la formation et aux aptitudes (pratiques, et j'insiste là dessus) dont elle équipera les participants ?
  • La durée de la formation semble-t-elle suffisante pour une formation de ce calibre ?
  • ...

2. La structure / l'individu qui organise la formation

Une institution, un organisme, ou un individu qui offre une formation comme celle-ci doit, j'insiste, avoir une plateforme numérique qui démontre un minimum de fiabilité.

 

Il est impensable de parler de formation en marketing digital et ne pas pratiquer la chose; tout comme il est aberrant de prétendre former des gens en référencement si soi-même on n'apparaît nulle part dans les moteurs de recherche, justement quand on tape notamment "formation en référencement" ou "formation en marketing digital ou web marketing au Cameroun" .

 

II. La formation en Blogging

Il est impensable, pour un blogueur (une blogueuse en l'occurrence, et arrête-moi si je me trompe), de parler de formation en blogging, alors qu'il blogue sur…"tourisme, lyfestyle...".

 

Je parle ici de "les marche d'Elodie" qui propose une formation en blogging, à 25 000FCFA (rien que ça) alors que le contenu de son site ne porte pas sur le blogging… sincèrement, elle pourrait proposer un catalogue qui regroupe les lieux qu'elle a visité, par catégorie, et en faire un e-book, qui, j'en suis sûr, pourra bien se vendre s'il est proposé aux bonnes personnes…mais une formation en blogging !

 

Je dis, trois fois non !

 

Elle pourrait même présenter sa formation autrement...

 

J'ai envie de demander aux amoureux du web : Qu'est-ce que vous cherchez exactement ? Est-ce que vous avez suffisamment d'informations sur ce que vous voulez véritablement faire comme activité sur la toile ? ou alors vous suivez juste la tendance en espérant avoir du succès et être porté au flambeau comme un Olivier Madiba ou une Candace Nkoth Bisseck ?

 

Je suppose que vous aussi vous voulez être invité ça et là, paraître sur les affiches, devenir un "influenceur" (il y'  même un site qui leur est dédié ^_^)…euh…arrêtons les frais.

 

Si être connu est votre objectif, laissez tomber. Pas besoin de vous former. Vous n'avez qu'à poser un acte qui choque en pleine rue, et tout le monde vous prendra en photo et en vidéo avec son smartphone, et la vitesse actuelle de la circulation de l'information sur les réseaux sociaux fera le reste.

 

Donc ! Pourquoi voulez-vous apprendre à bloguer ? Quel est votre objectif, quels sont vos besoins... Pesez bien votre décision sur la balance avant d'engager un sou pour une formation en blogging, et encore, lorsqu'elle est présentée comme affiché plus haut.

 

Une formation à un métier du web, et qui n'a rien de pratique, n'est pas une formation aux métiers du web, mais un beau discours, tout simplement (mais encore...il devient rapidement ennuyeux quand on ne voit rien, quand il n'y a pas de pratique, de prime abord. Je parle d'expérience).

 

Capture d'écran formation d'initiation au blogging offerte par "les marches d'élodie"2

Sincèrement Élodie, propose-nous un catalogue ou un atelier sur les critères d'évaluation d'un lieu de plaisance, et j'achète...mais une formation en blogging...non merci.

 

Conclusion

Aujourd'hui c'est "tout le monde" qui veut se targuer de pratiquer le marketing digital au Cameroun. Soit ! Où sont les fruits de votre travail ? Que faites-vous, qu'avez-vous fait dans le domaine, pendant combien de temps,et où sont les fruits de votre travail pour qu'on puisse vous donner du crédit, au point où vous vous sentez l'élan d'organiser une formation ?

 

Vous faites du marketing sur internet ? Je me permets de poser la question avec la plus grande simplicité, et comme on dit chez nous : on voit ça où ?

 

Quelle crédibilité auront les formations futures si les premières semblent tant à questionner ?

 

Messieurs et dames, prenez la peine de vous former et de vous roder à la pratique des métiers du web, car c'est bien ce qu'ils sont essentiellement : PRATIQUES, avant de vous proclamer formateurs.

 

Un de tes camarades de classe t'a déjà piqué avec son stylo ? Voilà. Je viens de faire la même chose.

 

C'était le (pic du) stylo numérique.

 

A tout à l'heure.

 

Paul Emmanuel NDJENG (PEN), le stylo numérique.

 

 

PS : j'ai fait une vidéo à propos, elle est juste plus bas...et je te remercierai de partager ^_^ surtout si ça t'a un peu énervé.


La vidéo

Écrire commentaire

Commentaires : 12
  • #1

    Fotso Fonkam (vendredi, 24 juin 2016 05:18)

    J'aime beaucoup cet article (je me suis bien marré).

    Je suis d'accord avec toi sur beaucoup de points. Cependant je pense qu'on n'a pas forcément besoin d'écrire sur le blogging pour pouvoir organiser des formations en blogging. Déjà, il n'existe (à ma connaissance) pas d'école qui forme en blogging. Ça veut dire que même celui qui publie sur le blogging ne parlera que de son expérience ou de ses recherches dans le domaine. Blogger sur le tourisme/lifestyle n'empêche pas de former en blogging. Je reste convaincu qu'un bon blogueur tourisme/lifestyle peut efficacement initier des gens au blogging. Le tout réside maintenant en la capacité du blogueur à transmettre son savoir (la pédagogie).

    Après, ce que je peux reprocher à cette formation c'est justement son côté exclusivement théorique. Car comment se former en blogging sans apprendre à créer un blog ? Je suis également d'accord que le programme de la formation devrait être disponible, pour permettre aux personnes intéressées d'évaluer la formation en relation avec son coût. Par exemple sur le site http://samsa.fr un programme détaillé des formations proposées est affiché.

  • #2

    Paul Emmanuel (vendredi, 24 juin 2016 05:39)

    Merci pour ton passage @FotsoFonkam
    Je suis honoré, et d'accord avec ce que tu dis, et bien content qu'on tombe d'accord tous les deux.^_^
    Une formation à un métier du web DOIT être pratique.
    Allez, à tout à l'heure.

    @PEN, le stylo numérique

  • #3

    Ad (vendredi, 05 août 2016 10:38)

    Hem Hem. *Se racle la gorge*

    C'est le billet le plus salé que... Bref.

    Je ne peux pas parler, étant définitivement une "troisième partie concernée".

    Tu es... Spécial Paul Emmanuel. Tu... *Sors, ferme la porte derrière lui*

  • #4

    Paul Emmanuel NDJENG (dimanche, 07 août 2016 19:17)

    Hello Ad ^_^ Je me tords de rire en te lisant, étant donné que j'arrive "presque" à finir tes phrases.
    C'est toujours un plaisir de te lire, en commentaire également. Au plaisir.

  • #5

    Ace (jeudi, 25 août 2016 22:44)

    Comment dire ça... J'admire. Il faut du courage et du bon sens pour oser mettre un nom sur ce que l'on décrie. Personne et "méfait" lol C'est fait avec amour en plus.

  • #6

    Paul Emmanuel NDJENG (vendredi, 26 août 2016 19:51)

    Merci Ace. C'est un plaisir de te lire.
    Bien des choses à toi, et à très bientôt.

  • #7

    Crescence Elodie (jeudi, 03 novembre 2016 03:11)

    Paul Emmanuel... Ton article est tellement bas et de mauvaise foi... Depuis quelques jours je découvre un visage de toi sur les reseaux sociaux que je connaissais pas. Si je veux transmettre mon expérience à quelqu'un et que cette expérience m'a valu 5ans de parcours. J'estime que cela a un coût et doit être valorisé. De plus cette formation d'initiation au blogging visait des personnes qui peuvent et veulent proposer des services de blogging aux entreprises ou du moins avoir une démarche professionnelle dans leurs ambitions. Et ce n'est pas avec 300 pages vues / Mois que tu vas venir me faire la morale ou tirer sur moi. Quand vous voulez commencer votre sectarisme là merci de me mettre en dehors de ces articles bas de gamme. J'en ai marre de ces articles négatifs sur tout et partout dans ce pays! MERDE !!!! Tu n'as pas une meilleure inspiration que ça ? !!!!! Putain de merde! Un pays où on essaie de construire un eco-systeme, y'a toujours des gens pour tirer vers l'arrière ! C'est aberrant !!!

  • #8

    Crescence Élodie (jeudi, 03 novembre 2016 04:49)

    Quand on a pas meilleure inspiration que ça, on évite d'écrire n'importe quoi!

    Paul Emmanuel Ndjeng bien que je te respecte même si apparemment ce n'est pas réciproque, j'ai l'impression que les médias sociaux te donnent un excès de zèle ces derniers temps qu'il faut savoir contenir. Ton article est tellement bas et de mauvaise foi... Depuis quelques jours je découvre un visage de toi que je connaissais pas. Si je veux transmettre mon expérience à quelqu'un et que cette expérience m'a valu 5 ans de parcours. J'estime que cela a un coût et doit être valorisé. De plus cette formation d'initiation au blogging visait des personnes qui peuvent et veulent proposer des services de blogging aux entreprises ou du moins avoir une démarche professionnelle dans leurs ambitions. Et ce n'est pas avec 300 pages vues / Mois (ce que je fais un jour) que tu vas venir me faire la morale ou tirer sur moi. Et là je pense à ton article sur les statistiques, une façon de justifier la (ta) médiocrité en ligne. Et quand tu partais faire ta petite enquête négative sur cette formation pourquoi ne pas venir à la source demander des informations recherchées? Cela montre encore la mauvaise foi de cet article. Et quand je travaille avec des gens et les entreprises, tu es là? Non. Mais ils reçoivent avec satisfaction les résultats des services rendus. Donc évite d'écrire n'importe quoi sur moi ou mes activités surtout quand tu n'en sais rien. J'ai l'impression que tu écris beaucoup de choses que tu ne maitrises pas toi - même et ce n'est pas en utilisant ce ton acerbe que ça te donnera plus de credibilité. Celui qui veut me traite de susceptible j'accepte, mais apprenez à respecter le travail des autres! Merde! Quand vous commencez votre sectarisme là merci de me mettre en dehors de ces articles bas de gamme. J'en ai marre de ces articles négatifs sur tout et partout dans ce pays! MERDE !!!! Tu n'as pas une meilleure inspiration que ça ? !!!!! Putain de merde! Un pays où on essaie de construire un eco-systeme, y'a toujours des gens pour tirer vers l'arrière ! C'est aberrant !!! Les gens à l'extérieur tirent sur les blogueurs, il faut en plus que les blogueurs se tirent entre eux! Putain! C'est quoi cette façon de réfléchir ?!!! Parce que la formation d'Inbound Marketing que tu offriras sera plus technique que celle en blogging, je te souhaite sincerement d'amasser des millions! Non-sense! Faites votre propagande là et ne me mêlez plus jamais à ça !!!

  • #9

    Armel fameni (vendredi, 04 novembre 2016 04:23)

    Je vois que la situation a pris feu. Pen tu fais 300 visites par jour einh ? Le tour ci tu vas faire minimum 1500,par jour onong

  • #10

    JD (dimanche, 06 novembre 2016 12:10)

    Paul Emmanuel je suis k.o ^_^
    Dès fois les gens publient que bloggeur c'est simplement faire un très long commentaire sur un sujet.
    Bon et puis tu sais rien n'est gratuit ici bas. Surtout avec le système rude du 237, chacun à besoin d'argent pour payer le loyer. Faut pas en vouloir les plus expérimentés : c'est aussi de l'entrepreneuriat. (Rire)
    Quoi que... Si mon papa c'est Steve Jobs et qu'il le propose de faire telle formation en vacance où par ce que j'ai obtenue mon probatoire avec 15/20, je refuse pourquoi? lol
    Le Cameroun c'est le Cameroun, rien n'est mauvais, le problème c'est le client qui ne sais même plus ce qu'il veut. Pas le vendeur.

    Ps : La dernière fois que j'ai vu une proposition de formation payante en blogging, j'ai fait un mail à l'organisme pour leur demander s'il propose un hébergement gratuit en package. Deux jours un responsable m'a appelé pour me demander quel était mon problème!? Je me suis tout versé.

  • #11

    JD (dimanche, 06 novembre 2016 12:18)

    *les gens Oublient.

  • #12

    seks na telefon (vendredi, 08 septembre 2017 12:43)

    rho