Comment déterminer le contenu à présenter à ton audience ? (Avec Podcast associé)

Merci de partager cet article !

Paul Emmanuel NDJENG (PEN) le stylo numérique_ Comment déterminer le contenu à présenter à ton audience_inbound361.com

Le contenu est ce qui meuble les échanges qu'on a, peu importe la nature de ceux-ci. Sur un plan marketing ou commercial, présenter le bon contenu au bon moment est critique, et détermine grandement l'atteinte de l'objectif visé. La question se pose donc de façon évidente, étant donné qu'à partir du moment où on met un site web / blog en ligne, on doit fournir du contenu, un contenu qui ravira l'audience, et qui nous permettra d'atteindre les objectifs fixés à l'origine : éduquer un maximum de personnes, générer plus de visites, obtenir des contacts commerciaux, etc.

 

La question du contenu et du type de contenu à présenter, ainsi que du moment idoine est donc une préoccupation constante pour ceux qui publient (ou désirent publier) du contenu sur internet, surtout s'ils veulent maintenir une certaine régularité dans leurs publications (et ceci vaut bel et bien pour tout le monde, qu'on soit au Cameroun, en Afrique ou même ailleurs) : Qu'est ce que je vais bien pouvoir produire aujourd'hui ? Quel sujet aborder ? Comment l'aborder ? En gros : Quel contenu offrir à mon audience aujourd'hui, et sous quelle forme ?

 

Aujourd'hui, je vais répondre à cette question !


Je suis bien heureux d'aborder ce sujet, car c'était l'un des premiers aspects que j'ai travaillés avec mon tout premier contrat d'une certaine époque. Trouver des solutions qui permettront de provoquer une production de contenu régulière et équilibrée.

 

Je tiens cependant à préciser une chose : il ne s'agit pas ici de donner les avantages et les inconvénients des différents types de contenus : vidéos, ebooks, podcasts, articles, etc. les uns par rapport aux autres, mais de dire à quel moment tel type de contenu est conseillé, selon le problème à traiter (qui détermine le sujet à aborder) à un moment précis.

 

La première chose à faire :

1. Déterminer, de façon précise, l'orientation de ton blog / site : la niche / l'industrie

Il s'agit ici, au cas où ce n'est pas encore fait, de déterminer ton secteur d'activité / ton industrie / ta niche. On peut avoir l'impression que les blogs qui traitent de "tout" n'ont pas ce problème, mais bien au contraire. Le problème du bon contenu au bon moment se multiplie par le nombre de catégories qu'on a. Si tu parles donc de tout et de rien sur ton blog, le chemin pour répondre à la préoccupation que traite cet article est bien long ! ^_^

 

Pour ce qui est des blogs d'entreprise, ce problème n'a pas vraiment lieu d'être, car chaque entreprise œuvre dans un secteur d'activité précis, qui déterminer(devrait déterminer) le contenu à produire. Cependant, dans un environnement comme le nôtre (Cameroun) où certaines entreprises sont spécialistes en…(quasiment) tout ce qui peut se faire tant que ça leur permet de gagner un peu d'argent, on n'est vraiment pas sortis de l'auberge.

 

Il est donc, je le répète, très important de déterminer ta niche, et surtout de t'y tenir.

 

Comment ? Il n'y a pas, à ma connaissance, de façon standard de déterminer quelle niche sera bonne pour soi. Mais pour les créateurs de contenu, des éléments reviennent :

  1. Les sujets que tu aimes traiter
  2. Les sujets à propos desquels tu peux facilement dépasser les 500 mots utiles saisis avant même de procéder à une recherche approfondie
  3. Les sujets qui répondent à une préoccupation précise, qui répondent à un besoin précis, des sujets qui s'intègrent bien au contexte de ton audience
  4. Le secteur d'activité de ton entreprise (pour les blogs d'entreprise)  

Voilà des éléments importants pour déterminer quelle niche t'ira plutôt qu'une autre. Tu peux évidemment ajouter des critères supplémentaires, tant qu'ils te permettent de te situer de la façon la plus précise qui soit. Les trois premiers sont ceux qui m'ont aidé à déterminer ma niche et à encadrer mon travail de façon plus précise.

 

Avant d'aller plus loin :

  • Produis-tu du contenu en fonction d'une niche précise dans laquelle tu te situes ?
  • Si oui, comment s'est opéré le choix de ta niche ?
  • Si non, qu'est-ce qui te guide dans la production de ton contenu ?

Il sera plus facile pour toi d'intégrer l'élément suivant si tu te mets dans la position de celui qui produit du contenu pour aider / répondre à un besoin (il peut s'agir d'un besoin qui est tien, ou de celui de ton lectorat) que si tu te mets dans celle de qui écrit juste pour s'amuser.

 

2. Déterminer les besoins les plus profonds

Par "besoins profonds" tu peux également entendre "opportunités intéressantes sur la durée". Une fois que tu as déterminé ta niche, il faut maintenant y déceler les besoins les plus fondamentaux. Comment ? En ayant des discussions avec des acteurs du domaine, en assistant aux évènements y relatifs, en faisant du réseautage, en scrutant les discussions et les groupes sur les réseaux sociaux, etc.

 

Par ces moyens, tu pourras déterminer de façon assez précise les besoins réels des acteurs du domaine, et les classer par catégories, aussi homogènes que possible, et correspondant au langage de l'industrie choisie.

 

Une fois les catégories de besoin déterminées, tu dois maintenant choisir celles qui te correspondent, celles qui te conviennent. Il s'agit ici de choisir les catégories de besoins pour lesquelles tu te sens (te sais) capable d'apporter des solutions / des réponses. D'un autre côté, ce sont également des catégories à propos desquelles tu n'as pas de mal à te former, car les besoins évoluent, et il est important de rester à jour pour pouvoir y répondre à mesure qu'ils évoluent.

 

Je te recommanderai de choisir 4 catégories maximum pour un départ (pour éviter d'être bousculé, de manquer de contenu, et d'aller dans tous les sens). Tu pourrais modifier (agrandir ou réduire) le nombre à mesure que tu évolueras, en fonction du besoin, de la demande de ton audience et de son contexte. Car je tiens à le rappeler, si tu écris / produis du contenu, c'est principalement pour ton audience.

  1. Combien de catégories de contenu as-tu sur ton site / blog ?
  2. Comment les as-tu déterminées ?

Une fois le choix de la niche effectué, les catégories déterminées et choisies, il vient le moment de procéder à la recherche.

 

3. Faire de la recherche et traiter les informations

Tu vas évidemment faire beaucoup de recherches pour avoir de la ressource et des sources lors de la production de ton contenu.

 

Où / que vas-tu aller chercher ?

  • Des documents de toutes sorte traitant des besoins que tu as déterminés et classés, documents physiques comme documents web (ebooks, livres blancs, documents pdf ou word, etc.)
  • Des blogs et autres sites d'information ou d'entreprises de ton industrie
  • Les Réseaux Sociaux : tu y feras le même travail que celui que tu as fait pour déterminer les besoins. Si des besoins y sont exprimés, des éléments de réponse peuvent également s'y trouver
  • Les fora : sur internet, tu pourras trouver des fora qui traitent spécifiquement de ton industrie. Ils seront une bonne source d'idées
  • Les évènements : si des évènements sont régulièrement organisés dans ton industrie, tu pourras y rencontrer des gens qui détiennent des éléments de réponse à plusieurs de tes préoccupation

Une fois les informations recueillies, tu vas devoir les croiser, les traduire, les ordonner, etc. afin d'obtenir quelque chose de consistant et d'intéressant, qui puisse véritablement aider l'audience, sur la durée.

 

On pourrait se dire qu'après cette étape vient naturellement celle de la publication. Mais je me permets de dire non. A ce moment, vient le choix de la forme à donner au contenu.

 

4. Déterminer le type de contenu à produire et à publier

Le type de contenu, son format, dépendent fortement de l'audience qu'on a, mais également des objectifs qu'on souhaite atteindre. Cependant, produire une variété de contenus demande beaucoup de ressources en termes de temps, notamment; mais je le redis : tout dépend des objectifs visés.

 

Cette partie répond directement à la question : "Quel type de contenu pour aujourd'hui ?"

 

Je vais répéter : le type de contenu dépend de l'audience. Il faut être capable de lui servir le bon contenu au bon moment, afin de l'amener plus en avant dans sa quête d'information et dans la résolution de son problème. Comment faire ?

 

Il faut utiliser le voyage de l'acheteur. J'en ai déjà parlé dans mon article sur la méthodologie inbound, meilleure pratique de marketing sur internet, qui était une introduction brossée à cette méthode qui soutient aujourd'hui l'activité de plusieurs milliers de professionnels dans le monde, et d'un nombre (je l'espère) croissant de personnes au Cameroun, et même en Afrique. ^_^

 

Le voyage de l'acheteur (du lecteur / de l'auditoire en l'occurrence) c'est quoi ?

Le voyage de l'acheteur_atpen_Paul Emmanuel Ndjeng, le stylo numérique_Inbound361

Pour faire très simple, le voyage de l'acheteur est le processus par lequel n'importe quel individu passe lorsqu'il fait face à un problème, un besoin, un défi, etc. Il se décline en trois étapes : l'étape d'éveil, l'étape de considération, et l'étape de décision. Tu en sauras un peu plus en lisant l'article cité plus haut, dans lequel j'aborde la relation entre le voyage de l'acheteur et le contenu.

 

Allons maintenant plus loin en listant le contenu adéquat pour chaque étape :

1. Le contenu adéquat pour l'étape d'éveil

Au cours de l'étape d'éveil, étape pendant laquelle le lecteur vit les symptômes d'un problème qu'il cherche à définir, le contenu idéal est celui qui renforcera sa connaissance sur ce à quoi renvoient les symptômes en question (quand je parle de symptôme tu imagines bien qu'il ne s'agit pas que des symptômes de maladies (quoique)... il peut s'agir de signes précurseurs de faillite pour une entreprise par exemple ^_^). Il s'agit donc de les renseigner sur le problème qu'ils vivent.

 

 

A cette étape, le contenu qui aura le plus d'effet prendra la forme de :

  • Rapports d'analyses
  • Rapports de recherches
  • Ebook
  • Contenu éditorial : c'est un contenu qui n'est pas directement aligné avec une intention de vendre
  • Propos d'experts
  • Livres blancs
  • ...

Les contenus purement éducatifs sont les mieux indiqués pour répondre au problème à résoudre pendant l'étape d'éveil du voyage de l'acheteur.

 

2. Le contenu adéquat pour l'étape de considération

Pendant l'étape de considération, l'acheteur a déjà donné un nom à son problème, et est maintenant en quête des types de solutions idoines pour résoudre son problème. Ici il ne s'agira pas d'essayer de vendre ton produit, car la relation de confiance est encore en cours de construction, et proposer le produit trop tôt risquerait de gâcher le travail déjà entamé.

 

 

Donc, le contenu qui marchera le mieux ici prendra les formes suivantes :

  • Des guides de spécialistes
  • Des interactions en direct
  • Des vidéos
  • Des papiers blancs comparatifs
  • Des podcasts
  • Des webcasts (vidéos courtes et pédagogiques illustrant des points de développement, accompagnées de sources et de présentations. Source)

3. Le contenu adéquat pour l'étape de décision

A ce niveau, l'acheteur a clairement défini son problème et déterminé quel type de solution serait le mieux pour lui. Il est sur le point de prendre sa décision : à toi d'entrer en scène pour démontrer que tu es la meilleure des solutions pour lui.

 

Quel contenu proposer à ce moment ? Un contenu focalisé sur tes produits et services. Il devra prendre les formes suivantes :

  • Des comparaisons de produits / vendeurs
  • Des études de cas
  • Des téléchargements tests
  • Des démonstrations en direct
  • Documentation sur le produit

*Notecertains des formats de contenu peuvent se retrouver à plusieurs étapes, en fonction du sujet qui est abordé dans le contenu proposé et des préférences des personae.

 

Conclusion

C'est la partie que j'aime le plus quand je sais que j'ai rédigé un article plutôt long ^_^

 

Produire du contenu à tout va et dans tous les sens n'est définitivement pas la meilleure façon de faire. Il est important de se définir un secteur d'activité et de s'y tenir. C'est ce qui orientera ta production de contenu et te permettra déjà de définir les différentes catégories des sujets à traiter, en fonction du besoin. Ajouté à cela, le voyage de l'acheteur est ce qui te permettra de "faire ce qu'il faut quand il faut" pour que la personne en face aille là où tu veux : achète ton produit / service, s'inscrive à ta newsletter, etc.

 

S'il y a des formats de contenus plus indiqués que d'autres selon l'étape, il y en a cependant qui ne souffrent pas de limites. Il s'agit donc à ce moment de traiter le bon sujet afin qu'il "accompagne" véritablement l'acheteur dans son voyage.

 

Voilà ! J'espère avoir répondu à des préoccupations. J'entends bien faire en sorte que les blogs personnels, professionnels, comme les blogs d'entreprise prennent de nouvelles couleurs avec ces articles portant sur le contenu.

 

 

Merci de partager cet article en cliquant sur les boutons de partage plus bas ^_^ N'hésite pas à lancer la conversation en répondant aux petites questions posées plus haut, en guise de commentaire. Merci !

 

Paul Emmanuel NDJENG (PEN), le stylo numérique.

 


Le Podcast qui traite du même sujet

Bonne écoute !

Image_Comment déterminer le contenu à présenter à son audience_atpen_Paul Emmanuel NJDENG bis

Écrire commentaire

Commentaires : 0