Blogging : Comment choisir sa niche / son secteur d'activités / sa spécialité / son industrie

Merci de partager ce texte !

Header_inbound 361_Challenge 21 Jours pour avoir un bon blog_Jour 9_Blogging : Comment choisir sa niche / son secteur d'activités / sa spécialité / son industrie_Paul Emmanuel NDJENG

Si la question ne se pose pas vraiment pour les entreprises qui souhaitent ouvrir un blog (elles traiteront forcément de sujets ayant un rapport plus ou moins direct avec l'activité qu'elles mènent), pour un individu lambda qui souhaite se lancer ou qui se lance dans le blogging, cette question est essentielle.

 

Elle est essentielle pour lui, tout comme elle le sera pour son futur lectorat. Voyons ensemble quelques points qui te permettront de faire un choix à la fois intéressant pour toi (et salvateur je dirai même), et pour nous. ^_^


Si tu peux effectivement démarrer ton blog en parlant de tout et de n'importe quoi, tu dois rapidement intégrer le fait que ce genre de blogs ne rencontrent pas souvent du succès (tant est-il que nous avons la même définition du terme succès) à moins d'avoir une personnalité particulièrement forte et une façon extrême de voir les choses. Tu peux exagérer dans le drame ou dans la drôlerie, dans les coups de gueule (les punchlines comme on les appelle) ou dans l'extrême simplicité d'esprit. Avec ces extrêmes, des gens peuvent te lire, peu importe le sujet dont tu parles, tout simplement à cause de ta façon décalée de voir les choses.

 

Le seul problème inhérent à tous les blogs "généralistes", c'est le fait de devoir attirer un lectorat différent pour chaque contenu produit. Si tu parles de politique aujourd'hui et que des amoureux de la politique te lisent et aiment ce que tu présentes, il n'est pas sûr que les mêmes reviennent pour ton article sur la façon dont s'habillent les stars de cinéma !

 

Décider de quoi parlera exactement ton blog demeure donc primordial. Les gens viennent sur internet pour résoudre des problèmes. Il peut s'agir de se distraire, poser une question, découvrir une histoire, comme d'un nombre inimaginable d'autres besoins. Si les gens cherchent donc à résoudre un problème à la fois et que ton blog navigue de façon totalement aléatoire entre des sujets différents, comment penses-tu pouvoir les aider ?

 

Voilà ce qui fait la force des blogs dits "de niche", les blogs spécialisés. On sait vers qui aller lorsqu'on a un problème sur tel ou tel sujet. Si un blog de niche va probablement réduire la taille de ta cible, il t'assure au moins qu'ils reviendront régulièrement. D'un autre côté, si la taille de ta niche est réduite dans une zone géographique donnée, elle peut être très grande dans une autre!

 

N'oublies pas que le taux de pénétration d'internet joue également. Au Cameroun on n'en est pas encore à 50% (sachant que même aux États-Unis on ne fait pas 100%), et même les personnes qui sont sensées l'utiliser (les jeunes) ne l'utilisent pas tous. Détrompe-toi. Le nombre de jeunes que tu vois s'activer sur les réseaux sociaux n'est pas aussi grand qu'il y parait, et même, le nombre de jeunes présents sur ces réseaux sociaux là n'est rien comparé au nombre total des jeunes camerounais, dont certains ne se connectent à internet que pour résoudre des problèmes de mathématiques, trouver des réponses aux questions parfois trop complexes du professeur de sciences, etc.

 

Je reviens donc encore sur mon propos selon lequel en blogging, les grosses statistiques ça ne compte pas vraiment. Ton blog spécialisé aura aussi de l'impact si tu peux aller partager ta passion avec des jeunes sur le terrain, dans les établissements et autres instituts, dans la vie réelle.

 

Donc ! Comment trouver sa niche, de façon pratique ?

1. Choisis quelque chose que tu connais et aimes

Il faut toujours bloguer sur un sujet qui te passionne. Même si ça fait cliché, c'est la pure vérité que les expériences de tous les blogueurs de longue date te diront. Si ça a un côté surréaliste (surtout pour ceux qui pensent que le blogging a d'abord pour but de leur faire gagner de l'argent) tu dois tout de même savoir que s'il y a bien une chose qui ressort derrière les contenus qui sont produits par les blogueurs, c'est la passion (oui, et aussi ton niveau de connaissance sur le sujet).

 

Il y a des éléments clairs qui transparaissent quand tu es passionné par ton blog :

  1. Tu es plus susceptible de consacrer temps et efforts pour que ton blog brille.
  2. Tu es moins susceptible d'abandonner ton blog dans le futur.
  3. Tu manques difficilement d'idées.
  4. Tes lecteurs sentent ta passion au travers de ton contenu. Cette passion pourra, à terme, les fidéliser (je n'aime pas ce terme. Je trouve qu'il sonne trop "marketing" ^_^) et faire grandir ton lectorat.

Si tu décides, comme beaucoup, de te lancer dans une niche parce que d'après toi elle est profitable, je te donne rendez-vous d'ici peu... Je te promets que tu me parleras de surmenage, burnout, insatisfaction, et tout ce qui y ressemble. "Ça n'a plus le goût" comme on dit au Cameroun. Tu n'avais qu'à m'écouter quand je te parlais. Tu aurais gaspillé moins de ton temps et de ton énergie.

 

Un autre couac dans le fait de courir vers le profit en blogging, c'est que tu n'as probablement pas suffisamment de connaissances (oui, il en faut tout de même un minimum) sur le sujet, contrairement à quelqu'un dont la passion pour la chose l'a amené à rechercher tout ce qui en parlait. Question simple : si tu ne sais pas ce dont tu parles, pourquoi des individus quels qu'ils soient se donneraient la peine de lire ton blog ?

 

Comment trouver sa passion ?

Oui, oui, je sais. On t'a déjà bien trop dit qu'il fallait bloguer sur ce qui te passionne, mais on ne t'a jamais posé la question de savoir si tu sais même vraiment ce qui te passionne ! (si tu me donnes le nom d'un joueur de football sincèrement, je te demanderai de nous chercher quelque chose de plus utile pour l'Afrique, ou pour ton environnement à toi tout simplement) Il y a tout de même quelques considérations à avoir pour arriver à déceler cette passion véritable :

  1. Tu y passes beaucoup de temps, de façon totalement naturelle (je ne parle pas des toilettes ou des transports en commun... quoique, certains pourraient bien les avoir comme passion... on ne sait jamais)
  2. Tu peux t'y atteler pendant très longtemps sans voir le temps passer et sans te sentir fatigué
  3. Tu peux le faire sans réclamer de salaire.
  4. Tu as déjà reçu des félicitations à ce propos (là c'est principalement pour savoir si tu as un don particulier ou pour connaître laquelle / lesquelles de tes aptitudes naturelles sont les plus évoluée)

Tu peux aussi te poser quelques questions et y répondre sincèrement :

  1. Comment passes-tu ton temps libre ?
  2. A propos de quels sujets aimes-tu lire et apprendre ?
  3. Si tu pouvais faire une chose pour le restant de ta vie, sans considérations aucunes pour le salaire, qu'est-ce que ce serait ?
  4. Quels sont tes hobbies ?
  5. A propos de quoi pourrais-tu parler pendant de longues heures si on ne t'arrête pas ?
  6. Quels sont les cours que tu as préférés à l'école, en formation, etc. ?

Si tu n'as toujours pas suffisamment de certitudes à propos de ta passion, essaie cet exercice :

Écris, de façon instinctive, 10 idées / titres d'articles différents. Vas-y sans réfléchir. Si tu ne peux pas produire au moins 10 idées, alors la niche que tu souhaitais explorer n'est probablement pas la bonne pour toi (du moins, pour le moment; Il y a des passions qu'on se découvre sur le chemin). Quand bien même tu arriverais à en produire au moins 10, et que tu ne serais pas excité à l'idée de produire un contenu intéressant à propos de ces sujets, alors tu devrais également penser à chercher une autre niche.

 

Si les 10 idées te semblent intéressantes, alors écris ces articles... avant d'ouvrir ton blog ou ton site, si ce n'est pas encore fait. Si tu as du mal à écrire ces 10 articles et que le sujet commence même déjà à t'énerver, alors tu devrais penser à explorer une autre niche. Les êtres humains peuvent avoir plusieurs passions. Si certaines sont dominantes, elles ne sont peut-être pas forcément celles au travers desquelles tu pourras le mieux t'exprimer. Persister te mettra dans  une situation dans laquelle tu te retrouveras à abandonner ce blog en chemin.

 

Si tu as écrit tes 10 articles et que tu es tout excité à l'idée de chercher d'autres idées de contenu, alors tu es probablement sur la bonne voie. En plus, tu as déjà du contenu pour les 10 prochains articles de ton blog, dès qu'il sera en ligne ^_^

2. Trouve un vide dans le marché

Je l'ai souvent dit : en blogging, il faut éviter d'agir comme si tu étais le seul à parler d'un sujet. Peu importe le sujet que tu décideras d'aborder, il y a déjà au moins un blog ou des millions de blogs présents dans cette niche. Cependant, personne n'aura jamais exposé tous les aspects de toutes les niches. C'est de là que tu peux gagner ta place. Si inbound 361 est unique en son genre au Cameroun, il y a bien des blogs qui parlent d'inbound marketing partout dans le monde.

 

Ce qui fait que tu viennes sur le mien au lieu d'aller sur les blogs occidentaux qui ont commencé à en parler avant moi, c'est notamment parce que j'ai volontairement choisi d'en parler de façon très contextuelle. Je mentionne régulièrement le Cameroun et l'Afrique, et parfois le Sénégal (bon, ça peut aussi être parce que tu m'aimes bien... c'est pas mauvais, et je te dis que je suis sincèrement flatté ^_^). Même si les éléments que je partage peuvent bien être employés dans d'autres pays du monde, ils sont d'abord orienté Cameroun et Afrique. Ceci me donne un lectorat très qualifié, dans ce sens qu'il ne vient pas sur mon blog juste pour une ballade.

 

Il y a beaucoup de blogs qui parlent d'inbound marketing dans le monde, mais à l'heure actuelle je suis le seul qui en parle au Cameroun de façon spécialisée, et non juste autour de quelques articles de temps en temps. C'est un risque, mais te voir entrain de lire cette partie de texte me prouve que ça en vaut la peine. ^_^

 

Tu peux affiner ta niche en choisissant un angle peu ou pas du tout exploré, choisir les personnes très avancées ou alors les novices. Une autre option c'est justement le choix d'une zone géographique précise. J'en ai parlé dans cet article sur la façon de définir sa cible.

 

Cependant, il est important de garder ceci à l'esprit : il doit y avoir un besoin à combler dans le coin de marché que tu choisis.

 

Garde aussi à l'esprit que tu n'es pas obligé de rester cantonné à une niche particulière si tu sens que tu te consumes déjà de l'intérieur, à forcer. Tu peux réorienter ton blog, ou alors en ouvrir un autre. A la limite, et si tu en as la possibilité, tu le passes à quelqu'un d'autre qui a la passion intacte, pour qu'il continue à entretenir le lectorat que tu avais déjà, au cas où. A l'origine, mon blog devait beaucoup parler de développement personnel et de l'environnement "tech" ou "IT" camerounais. J'ai très vite mis de côté le développement personnel, et aujourd'hui la catégorie "environnement IT" sur mon blog n'est pas la prioritaire.

 

Prendre le temps de penser à ta niche de façon sérieuse (tu dois le faire) t'évitera de sauter de niche en niche, et te fera économiser temps et argent.

 

Tu es toujours confus ? Dis-nous ce qui te bloque encore.

3. Écoute ton lectorat

Lorsque tu lances ton blog, dans la niche précise que tu as soigneusement choisie, tu dois rester à l'écoute de ton lectorat, pour affiner ou élargir ta cible. Sur ce blog, par exemple, je n'avais pas réalisé qu'une grande partie de mon contenu s'adressait beaucoup plus à des personnes avancées ou de niveau intermédiaire (malgré l'utilisation des buyer personae). Ayant déjà prévu des articles dédiés aux débutants, j'ai dû débuter la production de séries d'articles dédiés plus tôt que prévu, et considérer l'aspect "débutants" de façon prioritaire, à cause des multiples questions et remarques de mes lecteurs et de ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux.

 

Prête donc attention aux commentaires, au bas de tes articles comme sur les réseaux sociaux. S'il y a des demandes qui reviennent, ça signifie qu'il y a probablement un filon à exploiter, ou alors un aspect à corriger (oui ^_^ il faut aussi y penser). C'est notamment ce qui permet de s'affiner soi-même, ou alors de s'ouvrir davantage.

Conclusion

Définir sa cible, trouver sa niche, sont des éléments plus qu'indispensables si tu veux réussir dans le blogging. Si pour ce faire tu dois notamment te concentrer sur ce qui te passionne et que tu connais, tu dois aussi écouter ton lectorat, à mesure que tu évolueras, car une niche, ça s'affine, ça se développe, ça s'agrandit.  Trouver ta niche te permettra de rester inspiré longtemps et t'évitera même, à la limite, d'être dégoûté du blogging au point d'avoir envie d'arrêter.

 

Ton défi pour ce 9e jour du CHALLENGE 21 Jours pour avoir un bon blog sera de nous parler de ta niche. Présente-nous ton blog, et dis-nous un peu ce qu'il fait et ce qu'il résout (entend résoudre) comme problème. Si tu n'as pas encore de blog, dis-nous quelle niche tu souhaiterais explorer et quelle particularité tu aimerais avoir. On peut bien se serrer les coudes... non ? ^_^

 

Allez, à demain !

 

Paul Emmanuel NDJENG.

 

Partager ce contenu ? Oui, pourquoi pas ! C'est pas une mauvaise idée n'est-ce pas ? ^_^


Écrire commentaire

Commentaires : 0