Blogging : régularité ? Vous avez dit régularité ?

Merci de partager cet article !

Pourquoi être régulier en blogging_Paul Emmanuel NDJENG_Inbound361_Cameroun_Afrique

La régularité ! Voilà un élément qui revient continuellement lorsqu'on parle de blogging.

 

Que ce soit pour des aspirants blogueurs ou pour des blogueurs plus "expérimentés", il semble que la régularité soit une "règle" à laquelle chacun veut (ou doit) se soumettre, car elle serait l'une des "clés" pour "réussir" en blogging, ou être qualifié de "bon" blogueur.

 

Explorons quelques réponses à "pourquoi" il faudrait être régulier, et voyons pourquoi il ne faut pas stresser quand on n'y arrive pas.

 

On plonge !

 


Pourquoi faut-il être régulier lorsqu'on blogue ?

Trois réponses me viennent à l'esprit lorsque je me pose cette question :

Pour son lectorat

Le fait de déposer du contenu à des dates régulières donne une sorte de "rendez-vous" à ton lectorat. Il sait que chaque Vendredi, aux alentours de 18 heures, tu publieras ton article. Ceci crée une attente, et fait que le lectorat s'habitue à ta présence dans son quotidien sur une base régulière.


Grâce à ça, tes lecteurs peuvent bien organiser leur temps en fonction de tes publications, sachant qu'ils doivent, un jour précis du mois ou de la semaine, mettre, à chaque fois, quelques minutes de leur temps de côté pour te lire.

Alors, quand tu viens à manquer un rendez-vous, ce sont tes lecteurs qui viendront te réclamer un article (c'est plaisant... et parfois stressant ! ^_^)

Pour soi-même

Se forcer à faire preuve de régularité (ce que je te conseille) oblige à développer une certaine discipline, ce qui est une chose excellente.

 

Le seul fait de savoir qu'on attend ton article chaque Vendredi (et que celui-ci doit être de qualité) va t'obliger à développer une discipline de travail bien à toi, pour maintenir le niveau de ta production intellectuelle.

Voilà qui va te pousser à rester à niveau et à repousser tes limites de façon constante et t'améliorer. La recherche de régularité t'oblige à rester à l'écoute et attentif à ton environnement, environnement pour lequel tu dois produire ton contenu, et là je ne parle pas de curation, mais d'une véritable production intellectuelle provenant de ton cerveau à toi.

Pour Google (...oui ^_^)

Google est le moteur de recherche le plus utilisé au Cameroun...et en Afrique ! En 2015 par exemple, On annonçait 87% pour Google au Nigéria, suivi de Bing (5%), Yahoo (4%), et 4% pour les autres. Source.

Être bien classé parmi les résultats Google est donc intéressant pour les blogueurs.

 

Que vient faire la régularité là dedans ?

 

La réponse est simple : Chaque fois que tu publies un article sur ton blog, tu envoies un signal à Google, l'informant de la présence de contenu frais sur ton site. Il comprend ainsi que ton site n'est pas abandonné, et peut envoyer ses visiteurs dessus, parce qu'il estime que l'expérience pourrait être intéressante. 


Pourquoi est-ce qu'il ne faut pas stresser quand on n'arrive pas à être régulier sur son blog ?

Trois éléments me viennent encore :

La qualité de ton contenu

Lorsque tu produis du contenu de qualité, tu peux te permettre de ne pas être régulier.

 

Si ça peut être une stratégie pour surprendre ton lectorat continuellement, il faut tout de même faire attention à ne pas l'ennuyer et à ne pas le perdre. Néanmoins, si tu t'y prends bien, tu pourras t'accorder un temps de repos de temps en temps.

 

D'un autre côté, si le niveau de ton contenu oblige à faire un certain travail intellectuel chaque fois, donne-toi des marges plus grandes entre chaque production, afin de développer une forme de régularité.

 

10-14 jours ne serait pas mal, et peut-être même jusqu'à 1 mois ou plus.

 

Si tu veux te permettre d'être irrégulier, alors tu dois avoir un contenu de très haute qualité pour qu'on l'attende à chaque fois; ou alors avoir une belle présence sociale.

La qualité de ta présence sociale

Les lieux de distribution du contenu sur internet sont principalement les réseaux sociaux, et les boîtes de réception des e-mails.

 

Tu peux compenser ton irrégularité par une présence sociale forte et un peu de curation (sélection et distribution de contenus intéressants) .

De cette façon, ton lectorat qui s'y trouve probablement en majorité ne sentira pas vraiment une absence, surtout si tu y fais souvent des publications liées au sujet principal de ton blog, ou à des sujets connexes.

 

L'erreur que les irréguliers dans le blogging font souvent c'est qu'ils culpabilisent tellement qu'ils n'osent pas vraiment se montrer présents au milieu de leurs lecteurs. Pourtant, c'est au milieu d'eux qu'on trouve souvent les plus belles idées d'article qu'on puisse avoir ! ^_^

La qualité de ton contexte

Au moment où j'écris cet article, je pense à des plaintes que j'ai vues tout à l'heure sur Facebook, à propos d'un opérateur téléphonique qui aurait subitement ôté de son offre, les forfaits internet mensuels à moindre coût : internet en Afrique c'est encore une bataille ^_^

 

Je sais à quel point il peut arriver à un jeune de ne pas avoir suffisamment de "data" pour se connecter ne serait-ce que sur les réseaux sociaux. S'il faut encore saisir un article pour son blog... c'est bien loin d'être évident. En plus, il faut composer avec les coupures d'électricité et les laptop aux batteries défectueuses (je les appelle "lapdesk") qui ne peuvent fonctionner sans être directement branchées à l'alimentation électrique.

 

Donc ! Mon frère, ma sœur, bats-toi au mieux de tes capacités. Si tu te retrouves sans aucune possibilité à un moment, ne t'en fais pas, ton lectorat comprendra.


Conclusion : tu n'es pas régulier sur ton blog ? Ce n'est pas la fin du monde.

Être régulier dans la production de contenu sur son blog est quelque chose d'essentiel. C'est bon pour le lectorat, bon pour le blogueur, et bon pour les résultats sur Google. Cependant, ce n'est pas toujours possible, et il ne faut pas stresser outre-mesure lorsqu'on n'arrive pas à être régulier, ne serait-ce qu'au départ.

 

On peut compenser en créant un contenu de très haute qualité, en étant bien présent là où se trouve la cible, même quand on n'arrive pas à produire du contenu (surtout que la cible est souvent une source exceptionnelle d'idées d'articles) et on doit également tenir compte du contexte dans lequel on est : les coûts d'internet, les coupures d'électricité, et les laptops... euh, les lapdesk. Donc, être irrégulier ce n'est pas recommandé, mais ce n'est pas la fin du monde.

 

Allez, à bientôt !

 

Paul Emmanuel NDJENG

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0