Les outils pratiques du blogueur : La feuille de conception de contenu

Merci de partager cet article !

Feuille de conception du contenu de la Hubspot Academy_Inbound361.com_Paul Emmanuel NDJENG
La feuille de conception du contenu. Credits : Hubspot Academy

La capacité à organiser son travail est un élément indispensable pour tout blogueur qui souhaite rester actif sur la durée.

 

Ceci passe notamment par une production régulière de contenu, et d'un contenu qui répond spécifiquement aux besoins de ton lecteur idéal, ton buyer personae, en fonction de sa position dans le voyage de l'acheteur.

 

En regroupant les différents éléments de planification du contenu, on obtient  un document synthétique qui jouera le rôle de guide super pratique pour la production de ton contenu, sur la durée : la feuille de conception.


*Je tiens à relever que cet outil peut être utilisé par n'importe quel blogueur, qu'il soit au Cameroun ou dans tout autre pays d'Afrique.

 

1. Pourquoi c'est important ?

La feuille de conception du contenu permet de planifier un contenu très spécifique pour chacun de tes lecteurs idéaux. On y détermine les sujets à aborder, les mots-clés à utiliser, l'utilité du contenu (les problèmes à résoudre), le format et la structure, ainsi que le titre qui sera donné.

 

Cette feuille permet de ne plus aborder le contenu de façon hasardeuse, en se demandant chaque jour sur quoi écrire et comment écrire. Elle peut s'avérer particulièrement utile en cas de panne d'inspiration, si on a eu à préparer plusieurs feuilles à l'avance. Il suffit alors de retourner vers elles et d'en choisir une, en fonction des aspects qui ont déjà (ou qui n'ont pas encore) été couverts par le contenu déjà publié.

 

2. Les préalables

Avant d'utiliser la feuille de conception, tu dois d'abord avoir défini deux éléments :

  1. Ton / tes buyer personae (ton lecteur idéal, ta cible principale). Je recommande d'en avoir 4 tout au plus (ou un seul pourquoi pas), pour quelqu'un qui débute.
  2. Son / leurs voyage(s) de l'acheteur. Chaque personae a un voyage différent, et il est indispensable de tracer chacun d'eux

Voyons maintenant comment remplir l'outil.

 

3. Remplir la feuille de conception du contenu, ligne par ligne

Personae

Là tu entres simplement le nom du personae pour lequel tu veux planifier le contenu. Il faut tout de même que tu saches dès le départ que chaque personae n'aura pas qu'une seule feuille de travail. Étant donné que le voyage de l'acheteur a au moins 3 étapes, et qu'à chaque étape peut correspondre différents types / formats de contenu, alors on peut imaginer un grand nombre de feuilles par personae.

 

Le sujet (un seul) / mot(s) clé(s)

Ici il faut entrer le sujet que doit traiter ton article, et éventuellement des mots clés : les mots qui décrivent le besoin de ton personae que tu souhaite traiter, en rapport avec le sujet choisi.

 

Étape du voyage de l'acheteur (une seule case)

il s'agit ici de sélectionner l'étape du voyage de l'acheteur à laquelle se situe le buyer personae. Évidemment, on n'en sélectionne qu'une.

En quoi ce sera utile pour ton buyer personae ?

Il s'agit ici de décrire ce dont a besoin le personae, ainsi que la façon dont le contenu devrait l'aider.

 

Format / Type (une seule case)

Il s'agit simplement de sélectionner le type / le format du contenu qui sera le plus à même de répondre au besoin défini plus haut. Tu sélectionnes une seule option. Le choix devra forcément se faire en fonction des préférences du personae pour lequel tu prépares cette fiche. Si ce personae est plus visuel qu'autre chose, alors privilégie les éléments vidéo, les infographies, etc.

 

Structure du contenu (au moins une case)

Ici tu peux sélectionner plusieurs options en fonction de tes capacités, de ton temps, et, évidemment, des préférences de ton personae. Ça te permettra de produire des déclinaisons pour ton contenu. Pour quelqu'un qui débute, il est préférable de n'en choisir qu'une seule.

 

Titre du contenu

En principe, il existe deux façons de penser le titrage d'un article : en amont et en aval. En aval, on finit de rédiger l'article, puis on écrit le titre qui transmet le mieux ce dont parle l'article. Avec cette fiche, on le fait en amont (même si on peut toujours retoucher le titre après). Cependant, une fois la fiche bien remplie, les différents éléments sélectionnés donnent déjà une orientation au titre.

 

Dernières considérations

Lorsqu'on se lance dans une activité comme le blogging, qui est encore très peu "connue" ou légitimée au Cameroun, comme dans certains autres pays d'Afrique, il est important de développer les bonnes habitudes dès le départ. C'est ce qui te permettra d'avoir une bonne vitesse d'exécution par la suite, de te fixer des objectifs et de les atteindre (autant que possible ^_^) Étant donné que le blogging, tout comme l'inbound marketing, reposent essentiellement sur la production de contenu de qualité sur la durée, un outil comme celui-ci, qui peut être utilisé par n'importe qui, est un bon atout pour démarrer ou redynamiser son travail.

 

Tu as des questions, des incompréhensions, ou tout simplement une autre façon bien à toi d'organiser la production de ton contenu ? Je crois que tous ceux qui liront ce texte seront ravis de les découvrir si tu veux bien déposer un commentaire plus bas. Merci pour nous tous. Rendez-vous tout à l'heure, ou en formation. ^_^

 

Paul Emmanuel NDJENG.

 

Sens-toi libre de partager cet article !


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Befoune (mercredi, 09 novembre 2016 04:57)

    Je vais de ce pas remplir une fiche.

  • #2

    Paul Emmanuel NDJENG (mercredi, 09 novembre 2016 08:34)

    Ahahaha Befoune. Okay.
    On se tient au courant alors. ^_^

    Merci de me lire fidèlement.